Mises à jour médicales - semaine 36/2019

Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux, article créé en partenariat avec Creapharma.ch.

SEMAINE 36/2019 (mise à jour le 06 septembre 2019)

5 septembre 2019

Du café contre les calculs biliaires
Boire plus de café peut aider à réduire le risque de calculs biliaires, selon une étude publiée online le 4 septembre 2019 dans la revue scientifique Journal of Internal Medicine (DOI : 10.1111/joim.12970). Parmi 104’493 personnes prises en compte, celles qui buvaient plus de 6 tasses de café par jour présentaient un risque de développer des calculs biliaires symptomatiques de 23% inférieur à celles qui ne buvaient pas de café. La consommation d’une tasse de café supplémentaire par jour était associée à un risque 3% plus faible. Bien que l’étude n’ait mis en évidence que des corrélations, les auteurs ont mis en évidence plusieurs mécanismes par lesquels la consommation de café pourrait aider à prévenir la formation de calculs biliaires.
Plus d’informations sur les calculs biliaires et le café

2 septembre 2019

Effets positifs sur la santé de la chirurgie de l’obésité
Une vaste étude publiée début septembre 2019 a montré que la chirurgie de l’obésité (bariatrique) pratiquée chez des patients atteints de diabète de type 2 et d’obésité était associée à un risque moindre de décès et d’événements cardiovasculaires indésirables majeurs. Ces patients ont également perdu plus de poids, avaient un meilleur contrôle de leur diabète et utilisaient moins de médicaments pour traiter leur diabète et leurs maladies cardiovasculaires que ceux qui recevaient des soins médicaux habituels ou standards. Cette étude dite observationnelle a porté sur près de 2’300 patients ayant subi une chirurgie de l’obésité et sur 11’500 patients appariés ayant des caractéristiques similaires et ayant reçu des soins médicaux habituels. Les patients ont subi l’un des quatre types de chirurgie de perte de poids ou de l’obésité (également connue sous le nom de chirurgie métabolique) : pontage gastrique, gastrectomies longitudinales (sleeve gastrectomies), anneau gastrique ajustable ou changement duodénal (duodenal switch). Sur une période de huit ans, les patients ayant subi une chirurgie de l’obésité étaient 40% moins susceptibles de subir un événement cardiovasculaire comme des événements coronariens, des événements vasculaires cérébraux, une insuffisance cardiaque, une fibrillation auriculaire ou une maladie rénale que ceux recevant des soins médicaux habituels. Les patients du groupe chirurgical étaient 41% moins susceptibles de mourir d’une cause quelconque. Les résultats de cette étude réalisée par la Cleveland Clinic ont été présentés le 2 septembre 2019 au Congrès de la Société européenne de cardiologie et publiés simultanément dans le Journal of the American Medical Association (DOI : 10.1001/jama.2019.14231). Près de 40% des Américains souffrent d’obésité, ce qui est lié au diabète de type 2, aux maladies cardiaques et aux accidents vasculaires cérébraux (AVC). Les adultes diabétiques courent de deux à quatre fois plus de risques de mourir d’une maladie cardiaque que les adultes non diabétiques.
Plus d’informations sur la chirurgie de l’obésité

Le 06 septembre 2019. Sources : voir sur les liens de Creapharma.ch si les sources ne sont pas mentionnées dans les paragraphes ci-dessus. Crédits photos : Adobe Stock


Inscrivez-vous à la newsletter employeur

Dernières news