Mises à jour médicales - semaine 19/2018

Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux, article créé en partenariat avec Creapharma.ch.

SEMAINE 19/2018 (mise à jour le 07 mai 2018)

4 mai 2018

Infections nosocomiales
Environ 6% des patients souffrent d’une infection lors d’un séjour à l’hôpital en Suisse. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) aimerait diminuer ce nombre d’infections nosocomiales, grâce à un plan stratégique appelé Noso. Les cathéters vésicaux devront notamment être retirés le plus rapidement possible. Les infections les plus fréquentes en milieu hospitalier sont les infections des plaies après une intervention chirurgicale, suivies d’infections respiratoires, urinaires et sanguines.

3 mai 2018

Maté
Boire du thé de maté (Ilex paraguariensis) peut stimuler la combustion des graisses et ainsi aider à perdre du poids. Une équipe de recherche de l’Université de Fribourg en Suisse a découvert que le thé froid est probablement plus efficace pour la perte de poids que le thé chaud. Il a été constaté que la consommation d’énergie du thé froid a augmenté deux fois plus (+8,3 %) que celle du thé chaud (+3,7 %). Le thé froid a également favorisé l’oxydation des graisses et réduit la charge métabolique sur le cœur. Cette étude a été publiée le 6 avril 2018 dans le journal scientifique Frontiers in Physiology (DOI : 10.3389/fphys.2018.00315).
Lire davantage (sous Remarques en bas de la page)

AVC et sauna
Une étude conjointe réalisée notamment de l’Université de médecine d’Innsbruck et de l’Université de Finlande orientale a montré que prendre des saunas plusieurs fois par semaine permettait de réduire le risque d’accident vasculaire cérébral jusqu’à 61%. Dans le détail, les scientifiques ont découvert qu’une visite au sauna deux à trois fois par semaine réduit le risque d’AVC de 14% par rapport à un bain de sauna hebdomadaire. Les personnes qui prennent un sauna quatre à sept fois par semaine présentent un risque d’AVC 61 % moins élevé, également par rapport à un bain de sauna hebdomadaire. Les résultats s’appliquent autant aux femmes qu’aux hommes. Dans cette étude dite prospective, 1600 hommes et femmes âgés entre 53 et 74 ans et qui se rendent régulièrement au sauna ont été pris en compte. Cette étude a été publiée le 2 mai 2018 dans le journal scientifique Neurology (DOI : 10.1212/WNL.0000000000005606).

Le 07 Mai 2018. Sources : voir sur les liens de Creapharma.ch si les sources ne sont pas mentionnées dans les paragraphes ci-dessus. Crédits photos : Fotolia.com


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news