La grippe diminue mais reste au-dessus du seuil épidémiologique (29.03.2018)

BERNE - Le nombre de personnes souffrant de grippe en Suisse continue de diminuer mais reste au-dessus du seuil épidémiologique, malgré l’arrivée récente du printemps. Avec 132 suspicions de grippe pour 100'000 habitants, le seuil épidémiologique continue à être dépassé durant la 12ème semaine de l'année, selon des informations publiées sur le site Internet de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'épidémie de grippe est sur la pente descendante.

Par rapport à la semaine passée avec 198 cas, le nombre de personnes souffrant de la grippe a passablement diminué. En Suisse le seuil épidémiologique de la grippe se situe à 68 cas de suspicions du virus influenza pour 100'000 habitants pour la saison 2017/2018. Ces résultats de 132 rendez-vous médicaux pour 100'000 habitants pendant la 12ème semaine de l'année 2018 proviennent de l'observatoire de la grippe Sentinelle.

Tessin, toujours

L'observatoire de la grippe Sentinelles distingue 6 régions géographiques en Suisse. Les régions 1 (GE/NE/VD/VS) et 2 (BE/FR/JU) concernent les cantons romands. Actuellement, les deux régions de Suisse romande sont touchées par l'épidémie de grippe. La région 1, c'est-à-dire les cantons de Genève, Neuchâtel, Vaud et Valais, recense 100 examens médicaux pour 100'000 habitants, soit moins que la moyenne nationale.  La région la plus touchée avec 152 cas est la région sud.

Bébés

L'observatoire de la grippe Sentinelles distingue également 5 groupes d'âge, les personnes âgées de 0 à 4 ans (bébés et petits enfants), de 5 à 14 ans (enfants et jeunes adolescents), de 15 à 29 ans (jeunes), de 30 à 64 ans (adultes) et celles de 65 ans ou plus (seniors). Le groupe d'âge le plus touché avec 166 cas sont les bébés et petits enfants et le groupe d'âge le moins touché avec 85 cas sont les enfants et jeunes adolescents. Pendant cette saison, le pic de l'épidémie a été atteint pendant la 4ème semaine de l'année.

Souches du virus

En Europe, les virus appartenant au lignage Influenza B Yamagata et au sous-type Influenza A(H3N2) dominent pendant cette saison, comme le relève l'OFSP. La majorité des virus détectés en Amérique du Nord appartiennent au sous-type Influenza A(H3N2)et en Asie prévaut une combinaison de virus du lignage Influenza B Yamagata et de virus des sous-types Influenza A(H3N2) ainsi que A(H1N1)pdm09, toujours selon l'OFSP. Pour rappel, la saison dernière (2016/2017), l’épidémie grippale en Suisse a été causée quasi-exclusivement par des virus A(H3N2).

Aux Etats-Unis, l’épidémie de grippe a été la plus grave de cette dernière décennie, comme l’a relevé le Wall Street Journal dans plusieurs éditions ainsi que la Mayo Clinic.

29 Mars 2018 - Sources : OFSP, The Wall Street Journal, Mayo Clinic. Par Xavier Gruffat, pharmacien. Crédits photos et infographies : Fotolia.com et Pharmapro.ch. Technologie : Pharmanetis Sàrl (Creapharma.ch) et Pharmapro Sàrl


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news

  • Mises à jour médicales - semaine 42/2018

    Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux...

  • Mises à jour médicales - semaine 41/2018

    Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux...