Aucun pays d'Europe ne dépense autant pour la santé que la Suisse

BRUXELLES  - 12,25% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse a été consacré à la santé en 2016. C'est 2,35 points de pourcentage de plus que la moyenne de l'UE. Les Français viennent au deuxième rang avec 11,5% du PIB. La Roumanie est en queue de peloton avec 5%.

L'Allemagne (11,1%), la Suède (11%) et l'Autriche (10,4%) ont dépensé une part importante des dépenses de santé de leur PIB. Dans 12 États membres de l'UE, le gouvernement et les citoyens ont consacré moins de 7,5 % du PIB à la santé : Irlande, Croatie, Hongrie, République tchèque, Slovaquie, Chypre, Lituanie, Pologne, Estonie, Lettonie, Luxembourg, Roumanie, Pologne, Lettonie et Slovaquie.

Le faible niveau des coûts au Luxembourg peut toutefois s'expliquer par le niveau élevé du PIB de ce pays, comme l'a indiqué mercredi l'Office statistique européen Eurostat dans ses dernières statistiques (à partir de 2016).

Selon Eurostat, les coûts des soins de santé et le PIB sont tous deux affectés par les variations de prix. En reliant les deux indicateurs, les effets de l'inflation peuvent, dans une certaine mesure, être masqués.

Le 4 septembre 2019. Par Xavier Gruffat. Keystone-ATS-AWP (traduit en partie de l'allemand par un outil automatique de traduction avec la supervision finale de Xavier Gruffat - pharmacien. Pharmapro Sàrl est client de Keystone-ATS en allemand. Sources : ATS/Keystone. La news originale est disponible sur Pharmapro.ch en allemand : www.pharmapro.ch/de, dans la rubrique News). Crédits photos et infographies : Adobe Stock / Creapharma.ch (Pharmanetis Sàrl).


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news