PUBLICITE

Site Internet de votre cabinet médical, comment être mieux classé sur Google ?

PUBLICITE

ARTICLE POUR PROFESSIONNELS
Domaine : cabinet médical, présence sur Internet 
Mots-clés : SEO, backlinks, SSL
Niveau de difficulté de l’article : moyen (sur 3 niveaux : facile, moyen et difficile)

MONTREUXUn nombre important de cabinets médicaux en Suisse ont désormais leur propre site Internet comme par exemple www.moncabinetmedical.ch. Malgré la montée en puissance récente des réseaux sociaux avec surtout Facebook et Instagram, une majorité de Suisses continuent d’utiliser Google.ch comme leur porte d’entrée sur Internet. Par exemple un Lausannois écrira dans Google.ch « dermatologue Lausanne » pour trouver un médecin dans sa ville. Le secteur qui s’occupe d’augmenter la visibilité et le classement dans les moteurs de recherche s’appelle SEO (de l’anglais Search Engine Optimisation, en français Optimisation pour les Moteurs de Recherche), le mot référencement est aussi parfois utilisé. Depuis le milieu de l'année 2018 environ il faut savoir que Google a un classement pour Google Desktop (ordinateur) et un classement Google Mobile (smartphone) qui varie. Autrement dit, des différences peuvent exister si vous accédez à Google sur votre ordinateur ou via un téléphone portable, par exemple le site d'un cabinet médical peut apparaître en 5ème position sur Google.ch Desktop et en 9ème position sur Google Mobile. Mais le concept de base pour le référencement (SEO) reste plus ou moins le même avec la forte importance des backlinks (liens entrants, lire ci-dessous).  

Pourquoi avoir un site bien classé ?

Un site bien classé dans Google.ch permet à de nouveaux résidents dans votre ville ou village de vous trouver, y compris par le smartphone (ex. iPhone). Le site peut aussi rassurer et donner des informations aux clients existants comme les horaires d'ouverture et montrer des photos de votre personnel pour augmenter le capital sympathie. 

Fonctionnement de Google, exemple avec des pharmacies

On peut imaginer Google un peu comme une mayonnaise. Si on suit cette métaphore, cela signifie qu’il faut mélanger plusieurs ingrédients dans les bonnes proportions pour atteindre le haut du classement de Google et sa première page de résultats (en anglais on parle aussi de SERP pour Search Engine Result Page). Comme on le voit sur la copie d'écran ci-dessous, si on tape « pharmacie Lausanne » on voit que local (yellowpage) apparaît dans les deux premières pages de résultats naturels ou organiques. En position 3 on voit apparaître la « pharmacie 24 ». Comme on le verra dans cet article, la Pharmacie 24 a probablement beaucoup de liens entrants (backlinks) provenant d'autres sites Internet notamment de pharmacies informant que cette pharmacie est de garde et ouverte 24/7. D'ailleurs pour bien comprendre, voilà je mets un nouveau backlink pour la pharmacie 24 juste après les deux points : pharmacie 24. Cela devrait renforcer leur classement, car Pharmapro est un site de référence dans le domaine des pharmacies suisses. Dans cet exemple, Pharmapro.ch (cet article) est le backlink pour pharmacie 24. 


3 parties

Comme on le voit dans la copie d'écran ci-dessus prise sur un ordinateur (Desktop), il y a dans les pages de résultats de Google dans ce cas 3 parties : tout en haut la partie des publicités (Google Ads, anciennement Adwords), pour apparaître à cet endroit il vous faudra une carte de crédit, créer un compte chez Google et à chaque fois qu'un visiteur clique votre compte sera débité (parfois environ 1 franc le clic ou plus). Autrement dit, cela peut vite être très cher. En plus Google refuse la plupart du temps les publicités pour les pharmacies. Dans la 2ème partie il y a une carte Google injectée directement par Google, il est difficile d'avoir de l'influence sur la carte (selon nos informations). Puis en dessous de la carte il y a le classement organique. C'est ici que le SEO joue un rôle important. C'est l'objet de cet article. 

Bref, si Google est comme une recette de cuisine, en langage mathématique ou informatique on parle d’algorithme, il s’agit de trouver les bons ingrédients, les quantités et la recette pour être bien classé. Malheureusement la recette Google (algorithme) est bien plus compliquée que celle de la mayonnaise. On estime qu’il y a plus de 200 signaux pris en compte pour délivrer une page de résultat.

Backlinks

Le paramètre le plus important selon la majorité des spécialistes de la SEO, qui a fait le succès de Google, reste en 2018 le nombre de liens qui pointent vers votre site (en anglais backlink). Les liens qui pointent vers votre site doivent être si possible de bonne qualité et avec des adresses (url) se terminant en .ch. comme votre pharmacie est en Suisse. Le nom de l'algorithme se nomme PageRank, du nom de l'un des 2 fondateurs de Google (M. Page). 

Si on reprend notre exemple de www.mapharmacie.ch, vous avez une probabilité d’apparaître en haut du classement Google sur un mot-clé comme « pharmacie Lausanne » si votre site reçoit des liens de sites considérés comme de qualité ou de référence comme par exemple le CHUV, les HUG, la RTS.ch (principal média romand), Tribune de Genève, 24 Heures, etc. Les liens qui pointent vers votre site peuvent aussi être des sites Internet de votre quartier comme une boulangerie ou boucherie à Lausanne ainsi que d'autres pharmacies. Cela explique probablement pourquoi la « pharmacie 24 » est la première pharmacie en résultat organique. Le site de la pharmacie reçoit probablement des liens de nombreux autres sites Internet de pharmacies, afin d'informer qu'elle est ouverte à des horaires non habituels. 

Comment recevoir des « backlinks » ?

La méthode la plus simple est de tout simplement demander aux propriétaires de sites internet. Par exemple si votre cabinet médical est situé à côté d’une boulangerie qui a un site Internet. Demandez au boulanger de mettre un lien sur son site avec par exemple écrit : Découvrez le cabinet médical situé à côté de notre boulangerie (puis un lien qui pointe vers votre site). Peut-être que votre commune a un site qui classe les différents cabinets ou centres de santé de la ville. Vous pouvez aussi demander à une pharmacie de mettre un lien vers votre site. 

Il existe d’autres méthodes plus compliquées qui consistent notamment à payer un site pour diffuser un article (on parle de guest blog ou native advertising), il est aussi possible de se faire interviewer par un média (ex. 24 Heures) puis demander au journaliste de mettre un lien depuis la page de l'interview vers votre site. Des agences spécialisées en SEO pourront vous aider à recevoir davantage de liens (backlinks), mais il faut savoir que cela peut vite être cher et probablement hors de portée d'un cabinet médical, sauf peut-être pour des grands cabinets de groupe. Il faudrait aussi voir en terme juridique avec l'association des médecins de votre canton afin de savoir ce qui est légal et ce qui ne l'est pas (ex. publicité).  

On-site

Certains spécialistes distinguent le travail d’optimisation on-site (sur le site) de l’off-site (loin ou hors du site). Le travail de récolte de backlinks est considéré off-site, comme le propriétaire du site doit recevoir des liens provenant d’autres sites. Dans le travail on-site, certains facteurs sont importants. On peut citer notamment le titre, la description et l’url qui doit être claire (ex. moncabinetmedical.ch/equipe et pas moncabinetmedical.ch/xgvb67tg). Si vous réalisez votre site avec WordPress (de loin l'outil le plus utilisé pour créer un site Internet) vous pourrez facilement remplir le titre, la description et l'url notamment en installant des plugins spécifiques. Dans la copie d'écran ci-dessous on voit avec l'exemple de Pharmapro, site cousin de Medpro.ch, où apparaissent le titre, la description et l'url sur Google.ch. 

Version mobile

Comme on l'a vu au début de l'article, Google fait désormais (depuis 2018) une distinction entre la version Desktop (ordinateur) et Mobile. Il est donc important d'avoir une version mobile ou d'avoir un site responsive (qui s'adapte au mobile) de votre site Internet si vous voulez apparaître correctement dans Google en version mobile. Là aussi si vous utilisez WordPress, il est possible de créer relativement facilement une version responsive ou mobile. 

Version sécurisée (https)

Votre site devrait avoir une version sécurisée (c'est-à-dire une url ainsi : https://www.pharmapro.ch et pas http://ww.pharmapro.ch) pour bien apparaître dans les navigateurs comme Google Chrome, Mozilla ou Internet Explorer comme on le voit sur la photo ci-dessous. Un certificat SSL permettant d'avoir le site en https coûte entre 50 et 100 dollars par année, selon les fournisseurs. Demandez conseil à l'entreprise ou à la personne qui a réalisé votre site Internet de vous aider à acheter et configurer la version https. La version sécurisée peut avoir une influence faible sur le classement Google mais permet surtout de rassurer vos visiteurs. Il est préférable que le site apparaisse avec un cadenas vert plutôt que gris ou pire rouge.  

Autres facteurs (trust)

Comme on l'a vu, il existe plus de 200 facteurs pour garantir un bon classement dans Google. D'autres facteurs importants sont la rapidité de téléchargement de votre site (évitez des photos trop lourdes), une écriture claire des articles sans faute d'orthographe, si possible mettre le nom et prénom sur chaque page de qui a écrit l'article avec la date de la dernière mise à jour. Google comme dans la vraie vie travaille sur un concept de confiance, autrement dit il est important de bien mettre le nom du médecin responsable sur le site du cabinet médical. Créez une page "Qui sommes-nous ?" avec un lien clair depuis chaque page du site. Si possible mettez aussi des photos de l'équipe justement pour transmettre une confiance (à Google et aux internautes). 

Résumé : 
Votre site du cabinet médical doit :
- Avoir des liens pointant vers votre site (backlinks) si possible de qualité ou dans le même domaine que vous (hôpital, clinique, cabinet médical, pharmacie, santé, médecine)
- Votre site doit avoir une version optimisée pour mobile (responsive ou version mobile, ex. m.moncabinetmedical.ch)
- Chaque page du site doit avoir une description, un titre et une url claire (ex. moncabinetmedical.ch/equipe et pas moncabinetmedical.ch/xgvb67tg)
- Le nom et prénom du médecin responsable doit clairement apparaître avec adresse de contact du cabinet médical (pour passer de la confiance, trust en anglais) et la date de mise à jour, une page "Qui sommes-nous ?" est fortement conseillée
- Votre url doit être en https et pas en http
- Votre site doit être léger et rapide (pas de photo trop lourdes ou peu optimisées) à s'ouvrir 

Des questions ou remarques ? 
Posez ci-dessous vos questions ou laissez vos remarques. Si vous êtes médecin en Suisse, vous pouvez aussi poser directement votre question à Xavier Gruffat du site Medpro.ch. Contactez-nous

Pour aller plus loin sur la SEO :
- En français, le site Abondance.com propose presque chaque jour des news concernant la SEO, en majorité concernant Google
- En anglais, les 2 sites américains suivants proposent aussi des conseils de qualité et intéressants sur la SEO : searchengineland.com et moz.com/blog. Sur Moz.com pour quelques dizaines de dollars par mois, vous pouvez suivre l'évolution de mots-clés qui vous intéressent (par ex. "pharmacie Lausanne") et voir le classement semaines après semaines. Il est aussi possible de voir le classement sur Google Desktop et Google Mobile. 
- Google Search Console. Outil gratuit de Google qui vous permet notamment de suivre les mots-clés utilisés pour arriver à votre site, voir si votre site est correctement programmé. Tapez simplement sur Google : Google Search Console, puis connectez-vous avec votre compte Google. Vous devrez installer un code source sur votre site Internet. 

Le 10 septembre 2018. Version 1.0 de l'article (édité le 10 septembre 2018 à 14h27). Par Xavier Gruffat (pharmacien - MBA). Comme co-fondateur de Medpro.ch, Pharmapro.ch et Creapharma.ch, il est devenu avec les années un "spécialiste" de la SEO. Crédit photo : Fotolia.com




PUBLICITE

Inscrivez-vous à la newsletter employeur

Dernières news