Mises à jour médicales - semaine 50/2018

Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux, article créé en partenariat avec Creapharma.ch.

SEMAINE 50/2018 (mise à jour le 14 décembre 2018)

13 décembre 2018

Crise cardiaque chez la femme
Les femmes attendent plus longtemps que les hommes avant d’entrer en contact avec les services médicaux. Elles n’attribuent pas toujours leurs symptômes à un état qui nécessite un traitement urgent puisqu’ils peuvent être légèrement différents des symptômes habituels et que l’on croit à tort que les crises cardiaques sont un ” problème d’homme “. C’est ce que révèle une étude publiée le 11 décembre 2018 dans l’European Heart Journal: Acute Cardiovascular Care (DOI : 10.1177/2048872618810410).
Lire davantage

12 décembre 2018

Antidiabétiques
Le microbiome intestinal, anciennement flore intestinale, peut affecter l’absorption de certains médicaments antidiabétiques. Cela permettrait d’expliquer pourquoi certains médicaments contre le diabète administrés par voie orale sont efficaces chez certaines personnes et pas chez d’autres. Pour arriver à ces conclusions, des chercheurs américains de la Wake Forest School of Medicine ont passé au crible plus de 100 études publiées à ce sujet sur des humains ou rongeurs. L’équipe de scientifiques a examiné ces études afin de savoir comment les bactéries intestinales améliorent ou inhibent l’efficacité d’un médicament. “Par exemple, certains médicaments fonctionnent bien lorsqu’ils sont administrés par voie intraveineuse et vont directement dans la circulation sanguine, mais lorsqu’ils sont pris par voie orale et passent dans l’intestin, ils ne fonctionnent pas “, a affirmé dans un communiqué de l’étude le Dr Hariom Yadav, professeur adjoint de médecine moléculaire à l’École de médecine, une division du Wake Forest Baptist Medical Center. Le professeur poursuit : “Inversement, la metformine, un médicament couramment utilisé contre le diabète, est plus efficace lorsqu’elle est administrée par voie orale, mais elle ne l’est pas lorsqu’elle est administrée par voie IV.” Cette étude a notamment porté sur les interactions entre les médicaments antidiabétiques les plus couramment prescrits et le microbiome. Avant d’être absorbés dans la circulation sanguine, de nombreux médicaments administrés par voie orale sont métabolisés par des enzymes microbiennes intestinales. Par conséquent, le microbiome intestinal influence le métabolisme des médicaments.

Le Prof. Yadav explique dans un communiqué : “Nous pensons que les différences dans le microbiome d’un individu aident à expliquer pourquoi les médicaments auront une efficacité optimale de 90 ou 50 %, mais jamais 100 %.” Cette étude a été publiée online le 13 décembre 2018 dans le journal scientifique EBioMedicine (DOI : 10.1016/j.ebiom.2018.11.046).
En savoir plus sur le diabète

Le 14 décembre 2018. Sources : voir sur les liens de Creapharma.ch si les sources ne sont pas mentionnées dans les paragraphes ci-dessus. Crédits photos : Adobe Stock


Inscrivez-vous à la newsletter employeur

Dernières news

  • Mises à jour médicales - semaine 25/2019

    Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux...

  • Mises à jour médicales - semaine 24/2019

    Retrouvez ici les informations médicales de la semaine à retenir en fonction des dernières études scientifiques, communications officielles et congrès médicaux...