Infirmière

L'infirmier ou l’infirmière est un professionnel de la santé. Nous utiliserons le terme infirmière, car les femmes sont plus nombreuses que les hommes à exercer ce métier. La principale vocation de l’infirmière est de dispenser les soins nécessaires aux malades. Elle est chargée de veiller au bien-être du patient et de contribuer de manière efficace à sa guérison, qu’il s’agisse d’une maladie physique et/ou psychique.

L’infirmière n’agit que très rarement seule. Elle travaille de concert avec le médecin, suit ses prescriptions et demande son autorisation avant toute intervention médicale. Il est à noter que ce personnel médical est apte à prodiguer des soins de diverses natures (préventive, curative ou palliative lorsque la guérison n’est plus possible). C’est aussi son rôle de surveiller les éventuels effets secondaires pouvant découler de la mise en œuvre d’une prescription. Elle doit fournir des explications à la famille du patient lorsque c’est nécessaire et soutenir psychologiquement celle-ci en cas de besoin. Il s’agit également d’un poste de coordination, d’organisation et de gestion des équipements ainsi que des services divers comme la radiologie, le laboratoire ou autre.

En Suisse, les infirmières interviennent sur plusieurs niveaux et s’occupent, en plus de leurs missions de base, d’autres tâches. L'infirmière, en plus de délivrer des soins, peut aussi effectuer un travail de prévention, d'éducation ou de formation à la santé ainsi que d'encadrement (management).

Où se former en Suisse ? Formation infirmière

En Suisse romande, l'infirmière est formée dans une Haute Ecole Spécialisée (HES). Une école réputée est celle de la Haute Ecole privée La Source à Lausanne (Vaud).

Il est possible d'effectuer une formation dans les villes suivantes en français : Genève, Lausanne, Delémont et Neuchâtel. À Fribourg et à Sion, il est possible de suivre un enseignement bilingue en français et allemand.

Durée de la formation

En Suisse, la formation d'infirmière dure 3 ans à temps plein et 4 ans en emploi.  À Sion, la formation peut durer jusqu'à 6 ans en cas de temps partiel.

Conditions pour étudier les soins infirmiers

Il faut avoir un CFC dans le domaine de la santé ou une maturité professionnelle (dans le domaine santé-social). Un certificat ECG dans le domaine option santé et maturité, spécialisé option santé est également admis. D'autres profils peuvent aussi être acceptés.

Reconnaissance des diplômes obtenus dans l’Union Européenne

Les ressortissants de l’Union Européenne n’auront aucun mal à faire reconnaître leur diplôme en Suisse. Ceux qui désirent faire carrière à Genève doivent se rendre à la Croix Rouge Suisse pour obtenir une reconnaissance de leur diplôme. Il est également nécessaire de disposer d’un droit de pratique pour ce canton. Ces deux services sont payants. Cette reconnaissance n’est pas demandée dans les autres cantons de Suisse romande. Il suffit de présenter le diplôme officiel délivré par le pays d’origine.

Débouchés

Les débouchés ne manquent pas pour les infirmières fraîchement diplômées. Dans le public comme dans le privé, de nombreux postes sont à pourvoir. C'est un métier qui a tendance depuis des années à présenter très peu de chômage. En plus avec l'importance toujours plus grande des ordinateurs et de l'automatisation (même en médecine), le côté humain et social du métier d'infirmière sera toujours plus essentiel dans le système de santé.

L’infirmière peut choisir par exemple de pratiquer dans le milieu hospitalier, dans les établissements médico-sociaux (EMS) ou encore dans les centres et foyers pour handicapés. Dans la plupart des cas, elle doit se préparer à s’adapter à des horaires irréguliers. Elle sera, en effet, parfois amener à travailler la nuit, le week-end ainsi que pendant les jours fériés.

Il est possible d’opter pour les services d’aide et de soins à domicile et se rendre auprès des patients. On parle parfois aussi d'infirmière libérale, surtout si l'infirmière travaille pour son propre compte.

Les organismes d’entraide internationale, les établissements scolaires, les entreprises ou les centres de prévention et de promotion de la santé constituent également des champs de carrière où les infirmières peuvent intervenir, l'avantage  est d'avoir des horaires plus réguliers.

À noter qu’il est particulièrement recommandé de s’orienter vers une spécialisation comme les soins intensifs, la pédiatrie ou la chirurgie pour espérer évoluer dans cette profession. Après quelques années d’expérience et une période de perfectionnement, les infirmières les plus compétentes peuvent prétendre à des postes de cadres et prendre la direction d’une unité de soins, d’un service, d’un établissement de soins ou d’une école de soins infirmiers. Il est aussi possible de devenir une enseignante en soin.


Inscrivez-vous à notre Newsletter

Dernières news